Le viager dopé par le coronavirus !

Mis à jour : févr. 23

Que ce soit en Belgique ou en France, de nombreuses sources d'information soulignent le regain d'intérêt pour le viager depuis le début de la crise du coronavirus.

Comme vous le savez, nos seniors ont été sévèrement touchés par la crise sanitaire. Il y a certes des raisons médicales invoquées par les virologues et spécialistes en la matière mais ce qui semble avoir eu l'effet le plus négatif c'est le taux élevé de décès dû à la propagation de la pandémie dans les Ephad en France et dans nos maisons de repos en Belgique.



Une prise de conscience pour certains de nos ainés, retardant l'arrivée en séniorie ou dans un lieu plus approprié pour la gestion de leurs soins.


Ainsi, un article du Het Laatste Nieuws datant du mois d'août nous relate que les agences immobilières ont vu le nombre de clients intéressés par le viager augmenter suite à la pandémie.


La raison me demanderez-vous ?


La réponse est simple, voici un commentaire plutôt explicite souligné par un de nos clients :

"nous préférons continuer à vivre chez nous en faisant appel à des soins infirmiers à domicile plutôt que d'être éloignés de nos familles dans une maison de soins".

Ce surcoût peut être, pour bon nombre de seniors, compensé par la vente de leur bien en viager. Cette vente, via un viager occupé, permettra au propriétaire-vendeur de continuer à vivre dans ses murs tout en percevant une rente pendant un certain nombre d'années (la rente sera calculée sur base de la valeur du bien et de l'espérance de vie moyenne du vendeur).


Les échanges avec nos clients permettent de le constater, certaines personnes n'ayant, à priori, pas le profil pour vendre leur bien en viager s'y intéressent de plus en plus. A titre d'exemple, nous pensons à ceux ayant des enfants et dont le souhait était de transmettre l'appartement ou la maison familiale à leurs héritiers. Aujourd'hui, bon nombre de ces personnes préfèrent à présent mettre l'accent sur leur confort de vie mais également celui de leurs enfants dont ils ne souhaitent pas devenir une charge. De plus, comme le souligne un article de BFM Immo, de nombreux enfants et familles de seniors s'intéressent à la question du viager n'en faisant, par conséquent, plus un sujet tabou.


Cette prise de conscience a également un lien avec l'évolution de la société et le vieillissement de la population. Il n'est, en effet, plus rare d'hériter du patrimoine de ses parents à un âge où sa propre maison est déjà payée facilitant ainsi la prise de décision d'opter pour une solution en viager.


Pour conclure, voici un reportage de deux minutes réalisé cet été par France 2 à ce sujet :



Vous souhaitez en savoir plus au sujet du viager ou obtenir un rendez-vous sans engagement ? N'hésitez pas à nous contacter au 0490 43 71 16 ou à vous rendre sur notre site via les liens suivants :


Informations pour seniors candidats-vendeurs : cliquez ici

Informations pour candidats-acheteurs : cliquez ici


Sources :


#maisonderepos #viager #viagerenfants #viagerfamilles #coronaviager #corona #seniorie #viageroccupé

Wij helpen u ook graag verder in het Nederlands

1410 Waterloo & 1180 Uccle

IPI  509.436

+32490437116

BE 0645.994.165

  • Facebook
  • LinkedIn

©2020 par PerpertuHome Créé avec Wix.com